Tzipi Livni : Ex-agent du Mossad et terroriste à Paris dans les années 80

Publié le

Livni, une sioniste pur jus ! Elle a dû signer le "contrat". Tout pour la Nation, y compris le pire. Donc, elle sera pire qu'Olmert. Vraisemblablement l'article ci-dessous est à associer à celui paru sur Courrier International



Tzipi Livni: Une terroriste à Paris dans les années 80


Pressentie pour être le prochain premier ministre israélien, Tzipi Livni, a été à Paris un agent du Mossad, au début des années 1980 où elle a sans nul doute participé à la planification d’une série d’assassinats visant des palestiniens réfugiés en Europe.

Selon l'un de ses anciens complices, Livni, maintenant ministre des Affaires étrangères, a été en service actif lorsque Meraish Mamoun, un haut fonctionnaire officiel de l'Organisation de libération de la Palestine, a été abattu par une équipe d'assassins du Mossad à Athènes le 21 août 1983. Elle est évidement impliquée dans ce meurtre dans lequel deux hommes à moto ont ouvert le feu sur la voiture de Meraish Mamoun. Mais son rôle dans les activités terroristes du Mossad reste pour le moment mystérieux.

Peu de temps après Livni a démissionné et est retournée en Israël achever ses études de droit, invoquant de trop fortes pressions liées à ses activités terroristes.

Un quart de siècle plus tard, Livni, 49 ans, est en passe de devenir premier ministre après les accusations selon lesquelles Ehud Olmert, qui a dirigé Israël pendant 2 ans et demi, a accepté des pots-de-vin d'un spéculateur israelo-américain agé de 75 ans, Morris Talansky, surnommé “le blanchisseur”, “elevé dans une famille trés sioniste”, selon ses propres dires, accessoirement actionnaire entre autres de la societe ImageSat détenue par i.A.I. qui envoie des satellites espions israeliens.

Un sondage d'opinion vendredi dernier a montré que Livni avait deux fois plus de soutien dans le parti Kadima que Shaul Mofaz, ancien ministre de la Défense qui est son principal rival. Les commentateurs politiques estiment que Olmert devra bientôt démissionner.

Livni a rejoint le Mossad après avoir quitté l'armée sioniste avec le grade de lieutenant et après avoir passé une année à la faculté de droit. Depuis une base secrète à Paris, elle s'est rendue dans toute l'Europe dans le but d'assassiner des membres de la résistance palestinienne à l'occupation illégale de leur pays.

"Tzipi n'était pas une fille de bureau”, a déclaré l'une de ses connaissances (sous-entendant par là qu'elle faisait partie du service action). Sous de fausses couvertures, elle a infiltré plusieurs capitales européennes, en collaboration avec les agents du terrorisme juif, la plupart des ex-commandos, spécialisés dans la poursuite de résistants arabes. "

Livni n'a jamais parlé de ses années avec le Mossad, mais un aperçu sur la nature de ses activités secrètes a été donné par son plus proche complice lors de ses équipées sanglantes en Europe. "Les risques étaient tangibles», a déclaré Mira Gal, qui est devenu chef de son bureau ministériel. "A la moindre erreur le résultat pouvait être catastrophique et une arrestation aurait eu des implications politiques pour Israël."

Livni, a connu une ascension fulgurante dans la politique israélienne depuis qu'elle est devenue députée en 1999.

Sa carrière a été forgée dans la violence de la création de l'entité sioniste. Ses deux parents ont été arrêtés pour des crimes terroristes dans les années 1940. Sa mère Sarah, qui est morte récemment à 85 ans, a été un chef de l'Irgun, le groupe terroriste sioniste qui opéraient en Palestine au moment du mandat britannique et dont les activités consistaient à commettre des attentats dans les lieux publics pour faire le plus grand nombres de victimes parmi la population civile palestinienne; dont les plus sanglants, entre autres, furent les attentats du marché arabe de Haïfa et celui du souk de Jaffa qui causa respectivement la mort de 70 et 24 personnes. En trois ans cette organisation fera plus 300 victimes civiles. On voit que cette femme a de qui tenir. Elle a certainement reçu une très bonne éducation!

“J'étais déguisé en femme enceinte et j'ai attaqué un train transportant 35000 £”, a dit sa mère Sara dans une interview peu de temps avant sa mort. "Ensuite, j'ai fait sauter un autre train qui faisait la navette entre Jérusalem et Tel-Aviv."
Le père de Livni, Eitan, immigré d'origine polonaise n'est pas en reste. Il fut le chef des opérations de la même organisation terroriste. il a été condamné à 15 ans de prison pour avoir organisé l'attentat de l'hotel King David qui fera 91 victimes britaniques, arabes et... juives.

“Livni, ne sera pas très tendre comme premier ministre, elle est du coté des faucons hystériques en ce qui concerne la Syrie et l'Iran», a déclaré un commentateur politique israélien.
«Elle est farouchement contre un retrait du Golan, et une fois premier ministre, elle est favorable au bombardement nucléaire de l'Iran”.


Alter Info l'Information Alternative

Lire la suite : http://www.alterinfo.net/Tzipi-Livni-Une-terroriste-a-Paris-dans-les-annees-80_a20348.html.

Sources
Come 4 News



Le lourd passé de Tzipi Livni


par Uzi Mahnaimi

The Sunday Times



L'actuelle ministre des Affaires étrangères israélienne est pressentie pour occuper le poste de Premier ministre de l'Etat hébreu en cas de démission d'Ehoud Olmert. The Sunday Times revient sur le parcours de cette femme qui a été agent des services de renseignements israéliens.


Tzipi Livni, la favorite pour le poste de Premier ministre d'Israël, a été agent du Mossad, le service de renseignements extérieur israélien. Elle était en poste à Paris au début des années 1980, quand ce service menait une série de missions d'élimination de terroristes palestiniens dans des capitales européennes, selon d'anciens collègues.

Ceux-ci affirment que Livni, aujourd'hui ministre des Affaires étrangères, était en service actif lorsque Mamoun Meraish, responsable de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), a été liquidé par un commando du Mossad à Athènes, le 21 août 1983 : deux jeunes gens à moto se sont placés à côté de la voiture de Meraish et ont ouvert le feu. Livni n'était pas directement impliquée dans cette opération, mais son rôle au sein du Mossad reste secret. Peu après, elle démissionnait et rentrait en Israël pour terminer ses études de droit, invoquant les pressions de son travail d'agent.

Un quart de siècle plus tard, Tzipi Livni, 49 ans, est pressentie pour être Premier ministre, tandis qu'Ehoud Olmert, qui dirige Israël depuis deux ans et demi, est accusé d'avoir accepté des pots-de-vin d'un homme d'affaires américain.

D'après un sondage paru le 30 mai dernier, Livni bénéficierait d'un soutien deux fois plus important, au sein du parti Kadima au pouvoir, que son principal adversaire, l'ancien ministre de la Défense Shaul Mofaz. Les commentateurs politiques estiment qu'Olmert ne devrait pas tarder à démissionner.

Livni est entrée au Mossad après avoir quitté l'armée (avec le grade de lieutenant) et fait une année de droit. Depuis son poste à Paris, elle a traqué les terroristes arabes dans toute l'Europe. "Tzipi n'avait rien d'une bureaucrate, raconte une connaissance. C'est une femme intelligente, elle a un QI de 150. Elle était très à l'aise dans les capitales européennes, où elle travaillait avec des agents hommes, la plupart anciens membres de commandos, à débusquer les terroristes arabes."

Livni n'a jamais évoqué ses années passées au Mossad, mais celle qui était alors sa plus proche collaboratrice donne un aperçu de la nature de son travail. "Les risques étaient loin d'être négligeables, assure Mira Gal, qui est devenue sa chef de cabinet. Au premier faux pas, je me serais fait arrêter, et cela aurait eu des conséquences politiques catastrophiques pour Israël".

Livni, mariée et mère de deux enfants, a connu une ascension fulgurante dans la vie politique israélienne depuis qu'elle a été élue députée, en 1999. Sa carrière s'est faite lors de la création violente d'Israël. Ses deux parents ont été arrêtés pour crimes terroristes dans les années 1940. Sa mère Sarah, morte récemment à l'âge de 85 ans, était une dirigeante de l'Irgoun, l'organisation armée sioniste qui opérait en Palestine à l'époque du mandat britannique et qui compte au nombre de ses exploits l'attaque d'un train. "J'étais déguisée en femme enceinte et j'ai dévalisé un train qui transportait 35 000 livres, a-t-elle raconté dans une interview peu avant sa mort. Puis nous avons fait sauter un autre train entre Jérusalem et Tel-Aviv."
Le père de Livni, Eitan, fut condamné à quinze ans de prison pour avoir attaqué une base militaire britannique. Il s'est évadé.

Livni, qui contrairement à ses parents est favorable à l'existence d'un Etat palestinien, ne serait pas un Premier ministre conciliant. "Même si Tzipi est prête à céder la Cisjordanie aux Palestiniens, elle serait intraitable vis-à-vis de la Syrie et de l'Iran, assure un commentateur politique de premier plan. Elle est contre le retrait du Golan et, une fois Premier ministre, elle voudra bombarder les sites nucléaires iraniens."

 Sources Courrier International

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans MOSSAD EN FRANCE

Commenter cet article

Levy 01/10/2008 21:40

Vous n'avez rien de mieux à faire que de chier sur les gens!!Il ya tellement d'assassins sur cette planète!