Al Qaïda revendique le triple attentat d'Amman sur Internet

Publié le par Adriana Evangelizt

 

Al-Qaida revendique le triple attentat d'Amman sur Internet

 

Al-Qaida a revendiqué dans un communiqué publié sur Internet le triple attentat commis mercredi soir à Amman, la capitale jordanienne. "Un groupe de nos meilleurs lions a lancé une nouvelle attaque contre quelques repaires (...). Après avoir examiné les cibles, des hôtels ont été choisis pour avoir été transformés par le despote jordanien en arrière-cour des ennemis de la foi, les juifs et les croisés", est-il écrit dans ce communiqué signé par le porte-parole d'Al-Qaida en Irak.

L'authenticité de cette revendication diffusée sur un site habituellement utilisé par Al-Qaida n'a pas pu être vérifiée dans l'immédiat.

Les autorités d'Amman ont porté leurs soupçons sur Abou Moussab Al-Zarkaoui, le chef du réseau Al-Qaida en Irak, qui a à maintes reprises menacé la Jordanie, où il est déjà condamné à mort par contumace, et qui a été qualifié d'un des "principaux suspects" par le vice-premier ministre, Marouane Moacher. "Al-Qaida et Al-Zarkaoui étaient certainement mêlés aux attaques d'Aqaba il y a quelques mois et je suis sûr qu'il (Al-Zarkaoui) est un des principaux suspects dans ce cas également, mais je ne peux pas l'affirmer avec certitude", a-t-il affirmé sur la chaîne américaine CNN.

TROIS ATTENTATS-SUICIDES

Au moins 57 personnes ont été tuées et 300 blessées dans des attentats-suicides qui ont frappé quasi simultanément trois hôtels à Amman, mercredi 9 novembre au soir.

Vers 21 heures locales (20 heures à Paris), un kamikaze a déclenché les explosifs qu'il transportait lors d'une réception de mariage dans la salle de bal de l'Hôtel Radisson SAS, dans l'ouest d'Amman, faisant le plus grand nombre de tués, a précisé M. Moacher. "La pièce montée était intacte, et tout autour le chaos. Les chaises étaient retournées, les meubles en morceaux, le sang partout", raconte encore sous le choc un témoin entré après l'attaque dans la salle où se déroulait la fête.

Un attentat a, juste après, visé le Hyatt où un kamikaze a fait exploser sa ceinture dans le hall de l'hôtel situé à moins d'un kilomètre du Radisson SAS. Presque au même moment, un autre kamikaze faisait exploser sa voiture piégée contre le Days Inn, situé dans un autre quartier, non loin de l'ambassade d'Israël à Amman.

La police a renforcé sa présence autour des hôtels et des missions diplomatiques dans la capitale jordanienne. La Jordanie a fermé pour une période indéterminée ses frontières terrestres dont celle avec l'Irak. Les mesures de sécurité ont été renforcées dans les aéroports.

Le vice-premier ministre jordanien a indiqué que le gouvernement était en "session ouverte et étudiait les mesures à prendre" et indiqué que les écoles, les ministères et les administrations seront fermés jeudi, décrété jour de "deuil national".

Le roi Abdallah II de Jordanie, qui se trouve hors du pays, a immédiatement condamné les "attentats terroristes criminels". Il a souligné que "la justice punira les criminels". Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira jeudi pour discuter des attaques d'Amman, condamnées par plusieurs pays, notamment les Etats-Unis, selon une source diplomatique à New York.

Sources : LE MONDE

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans AL QAÏDA

Commenter cet article