La police chypriote à la recherche d'un diplomate américain porté disparu

Publié le par Adriana Evangelizt

La police chypriote à la recherche d'un diplomate américain porté disparu

 

 

La police chypriote a affirmé dimanche être à la recherche d'un diplomate américain basé à Nicosie et porté disparu depuis trois jours.

"Un membre de l'ambassade des Etats-Unis est porté disparu et la police coopère avec la chancellerie pour essayer de le retrouver", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police.

Tom Mooney, attaché militaire, n'a pas été vu depuis jeudi. Un porte-parole de l'ambassade a affirmé que sa voiture avait aussi disparu.

Selon la radio chypriote, le diplomate, âgé de 45 ans, a été aperçu pour la dernière fois alors qu'il quittait l'ambassade des Etats-Unis jeudi à l'heure du déjeuner. Son portable est fermé depuis.

L'ambassade a informé la police de cette disparition après l'échec de ses propres investigations, toujours selon la radio.

La police concentre ses recherches dans les ports, aéroports et points de passage de l'île divisée.

L'ambassade n'a pas voulu communiquer plus de détails sur le diplomate basé à Chypre depuis plus d'un an, mais elle a appelé sur son site internet "ceux qui peuvent aider à le localiser à entrer en contact avec la police".

Une photo de Tom Mooney et de sa Chevrolet Impala SS noire ont aussi été publiées sur le site.

Chypre est considéré comme un endroit très sûr pour les diplomates, les attaques contre le personnel des ambassades étrangères étant rares.

L'ambassadeur américain Rodger Davies avait été tué par balles en août 1974 lors d'une manifestation de Chypriotes-grecs qui accusaient les Etats-Unis d'avoir soutenu l'invasion turque de la partie nord de l'île.

Depuis cette date toutefois, c'est le conflit du Proche-Orient qui a été la source principale de la violence politique.

Le dernier incident grave remonte à 1988, lorsqu'une voiture piégée qui visait l'ambassade d'Israël à Nicosie avait explosé avant d'atteindre sa cible, tuant son conducteur libanais et deux passants chypriotes.

Trois ans auparavant, trois Israéliens soupçonnés d'être des agents du Mossad, les services de renseignement israéliens, avaient été tués à bord de leur yacht à Larnaca par un Palestinien.

Sources LE MONDE

Posté par Adriana Evangelizt


Publié dans DISPARITIONS ETRANGES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article