La libération de Shalit bloquée par Israel

Publié le par Adriana Evangelizt

Où l'on voit que si Gilad Shalit n'est toujours pas libéré, ce n'est sûrement pas la faute du Hamas. De la vie des gens, les sionistes n'en ont rien à foutre.

Le patron des RENSEIGNEMENTS en EGYPTE :

"Si Israël poursuit sa politique

 la Cisjordanie tombera aux mains des extrémistes"


Le chef des renseignements égyptiens, Omar Suleiman, affirme qu’Israël et le Hamas sont parvenus à un accord sur les grandes lignes de l’échange de prisonniers destiné à obtenir la libération du soldat israélien Gilad Shalit.

Selon Omar Suleiman, rapporte le Maariv, il a été convenu qu’Israël libérerait trois cent cinquante prisonniers, en échange desquels Gilad Shalit serait remis aux autorités égyptiennes qui le transféreraient à Israël en échange de cent autres prisonniers. Néanmoins, a déclaré M. Suleiman, qui rencontrait hier au Caire des représentants des députés israéliens du parti de gauche Méretz, sur les trois cent cinquante prisonniers proposés par le Hamas, Israël n’en a approuvé qu’une quarantaine. Israël souhaite élaborer lui-même la liste des prisonniers qui seront libérés et c’est pourquoi, affirme Omar Suleiman, les négociations sont bloquées.

Le chef des renseignements égyptiens a également appelé Israël à donner les moyens à Mahmud Abbas de lutter contre les éléments radicaux, notamment en autorisant les livraisons d’armes à l’Autorité palestinienne. « Si Israël poursuit sa politique actuelle, la Cisjordanie tombera elle aussi aux mains des extrémistes », a-t-il déclaré, ajoutant que la communauté internationale doit offrir aux Palestiniens un espoir et des projets économiques.

Source:
Israelvalley et Ambassade de France Revue Presse

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans MOSSAD EN EGYPTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alami mehdi 15/07/2007 04:04

Grave information à casablanca un agent du service de renseignement subit l'intense torture et une grave transformation biologioque et un transfert physiologique par une tribu de barbares primitifs à impulsions bio-anthropoides criminelles et subversives ennemis de SAM le roi Mohmmed VI qui ont intercepté l'agent l'ayant pris pour le general mohamed hrichi directeur du bureau de contre espionnage de rabat.
le nommé Senhaji abdelaal a organiser avec la phalange sioniste cet attentat contre le general hrichi et ont obtenu la liste des agents du service de renseignement du general sefrioui qu'ils assassinent un par un par un materiel émanant ondes radio, laser, magnétisme et muni de camera numérique le tout branché sur leurs systémes nerveux et dotés d'une arme scalaire, compresseur à flux magnétique manipulé par raoul yacoubi recherhé par Interpol pour crimes commis sur le plan international et constitution d'organisations criminelles secretes WAFA qui regroupe l'éxtrême gauche contre Rabat et Almossad, leur plan de destruction du pays vient de tel aviv Amos yadlin est dans cette affaire, leur but est d'assassiner la dynastie alaouite en vue d'établir une république confédérée avec Benarafa, Ketani, Glaoui, Guedira, Benbiga,Othmani, Zemmrani,Senhaji abdelwahid et d'autres anciens colons juifs qui avaient tenter à la vie de feu SAM le roi Mohammed V en temps de colonisation.
 
Le journal Alquds paru en Angleterre sous l'article " le maroc fait ses adieux à la démocratie" avait dénonçer un attentat contre SAM le roi Mohamed VI par cette arme scalaire.
 
Ces éléments ne sont pas encore découverts par les autorités marocaines