LA FRANCE SAISIT ISRAËL

Publié le par Nikita Colonna-Santana

La France saisit Israël

 

 

La France vient de demander à Israël de lui transmettre, la liste des fabricants d’armes qui ont été les fournisseurs de la Côte d’Ivoire, selon un quotidien israélien cité par l’agence Reuters. La France veut mettre en cause, ces livreurs d’armes dans le bombardement de leur camp, à Bouaké, le 6 novembre 2004.

Détenant des informations sur le rôle des drones de fabrication israélienne dans les raids aériens qui ont coûté la vie à des soldats et à un civil au sein de son camp militaire à Bouaké, la France a adressé une demande à Israël.


Elle lui demande de lui fournir la liste des fabricants d’armes qui ont aidé le chef de l’Etat ivoirien à se surarmer.


La France estime également que les trafiquants d’armes israéliens ont assisté l’armée ivoirienne par un système de surveillance et au moyen de drones qui ont fourni des informations à l’aviation ivoirienne.


L’agence anglaise Reuters qui rapportait l’information, hier, citait le quotidien libéral israélien « Haaretz ».


« La France dit que les huit soldats et un civil ont été tués quand des drones et des systèmes de surveillance ont assisté l’armée de l’air ivoirienne dans les raids sur son camp militaire à Bouaké », a indiqué l’article publié par le quotidien israélien.


Le journal rapporte que les fabricants israéliens ont nié toute responsabilité dans ces événements.
Ces armuriers soutiennent avoir fourni les armes avant les attaques de novembre.


La requête de la France adressée au ministre israélien de la Défense et de la Sécurité, Yehiel Horev, comprend également une interdiction de vente d’armes au gouvernement ivoirien.


Mais l’Ambassadeur français à Tel Aviv, approché par Reuters, s’est refusé à tout commentaire.

http://www.24heuresci.com/evenement2.php3?action=lire_message&id_mnews=3013

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

Publié dans MOSSAD EN FRANCE

Commenter cet article