Sarkozy couvre Dasquié, tout va dans le bon sens

Publié le par Adriana Evangelizt

Et oui, tout va dans le bon sens... depuis longtemps nous savons pour qui Sarkozy oeuvre et pourquoi il a voulu être président. Une preuve encore. Il court-circuite l'enquête d'Alliot-Marie alors qu'un document top-secret a été donné à Dasquié par un homme de la DGSE dont le nom est ô combien évocateur de pour qui il oeuvre lui aussi... les traîtres à la France seront bientôt démasqués. Nous y veillons... Patience  !

Intox : le Hezbollah formé en Corée du Nord !

 

La guerre entre gaullistes et atlantistes se poursuit dans l’administration française autour du « journaliste » Guillaume Dasquié. Alors que le ministre (gaulliste) de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, avait personnellement supervisé l’interpellation de M. Dasquié, le président de la République (atlantiste) Nicolas Sarkozy est venu à sa rescousse, laissant entendre qu’il avait été mis en examen pour lui faire révéler ses sources.

Dans les milieux proches de l’enquête, on souligne les derniers exploits du « journaliste ». Après avoir réussi à intoxiquer l’Assemblée nationale française avec de faux documents sur Al-Qaeda (obligeant, une fois la supercherie découverte, à la mise au pilon du rapport n°2311), puis le Congrés des États-Unis en accréditant l’idée selon laquelle Jacques Chirac se serait opposé à l’invasion de l’Irak pour protéger des intérêts financiers occultes, M. Dasquié a récidivé en convainquant le Congrès des États-Unis que « l’Axe du Mal » existe bel et bien.

« L’Axe du mal », c’est ce pacte militaire secret —évoqué par George W. Bush— que la Syrie, l’Iran, l’Irak et la Corée du Nord auraient conclu pour détruire les États-Unis, une intox que plus personne n’osait citer à Washington. Mais, dans un article publié par Intelligence Online, Guillaume Dasquié (qui avait à ce moment quitté la rédaction en chef de la revue, mais y pigeait) a inventé une formation secrète d’Hassan Nasrallah (chef du Hezbollah libanais) en Corée du Nord ! Cette intox vient d’être reproduite dans un rapport confidentiel du service de recherche du Congrés des États-Unis distribué fin décembre à tous les parlementaires US (voir document joint pp. 20-21) et servant de base au maintien de sanctions. Vous avez dit « journaliste » ?

==

Sur le même sujet, lire :
- « 
9/11 : Jean-Charles Brisard et Guillaume Dasquié reconnaissent avoir inventé la piste saoudienne », Réseau Voltaire, 2 novembre 2006.
- « 
Excuses publiques de Jean-Charles Brisard et Guillaume Dasquié à Khalid et Abdulrahman bin Mahfouz »
- « 
Un "journaliste" mis en examen pour espionnage », Réseau Voltaire, 9 décembre 2007.

Sources Réseau Voltaire

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES COUPS DU MOSSAD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article