Le Mossad a assassiné 530 scientifiques irakiens

Publié le par Adriana Evangelizt

Le Mossad a assassiné 530 scientifiques irakiens.

 
Par Mahmoud Albaroudi


Traduit de l’anglais par Mahmoud Albaroudi

La situation difficile des universitaires irakiens


De nombreux rapports, faits sur une période de plusieurs mois, ont établi la collaboration des forces d’occupation usaméricaines avec le service d’espionnage israélien, le Mossad, dans l’assassinat d’au moins 530 scientifiques et académiciens irakiens.

Les assassinats des universitaires et scientifiques irakiens ont commencé en avril 2003, mais le dernier chapitre a été découvert le mardi 14 juin 2005 par le Centre d’information de la Palestine qui, citant un rapport compilé par le département d’Etat américain et destiné au président américain, a déclaré que les agents israéliens et étrangers envoyés par le Mossad, en coopération avec les Etats-Unis, en Irak, ont tué au moins 350 scientifiques irakiens et plus de 200 personnalités académiques et de professeurs d’université.

Selon le rapport, qui a été mentionné par le Président George W. Bush des États-Unis, les agents de Mossad avaient opéré en Irak dans le but de liquider les scientifiques irakiens (spécialistes du nucléaire et de la biologie) et d éminents professeurs d’université

Cela s est passé après que les États-Unis aient échoué à persuader ces scientifiques de collaborer ou de travailler pour eux.

« Les commandos israéliens ont opéré sur le territoire irakien durant plus d’une année, l essentiel de leurs activités étant la liquidation des scientifiques et des intellectuels irakiens. Les Sionistes ont recouru à une campagne d’assassinats à grande échelle après l’échec des efforts usaméricains, commencés juste après l invasion de l’Irak, pour attirer un certain nombre de scientifiques irakiens à coopérer avec eux en allant travailler aux Etats-Unis » Citant le rapport, le centre d’information de la Palestine ajoute : « Quelques scientifiques irakiens ont été forcés de travailler dans les centres de recherches américains ; cependant, la plupart d’entre eux ont refusé de coopérer dans certains domaines et se sont sauvés des États-Unis vers d’autres pays ».

Le Pentagone fit sienne la suggestion du Mossad, qui estime que la meilleure manière de se débarrasser de ces scientifiques était « de les éliminer physiquement ».

Le service de sécurité américain a fourni à Israël des biographies complètes des scientifiques et des universitaires irakiens pour faciliter leur élimination. Le rapport indique que la campagne du Mossad, visant les scientifiques irakiens, est toujours en cours.

Situation difficile des universitaires irakiens

Ci-dessous l exposé détaillé, du Docteur Jalili Ismail, des crimes du Mossad contre les scientifiques irakiens. L exposé a été fait lors de la conférence internationale de Madrid sur les assassinats des universitaires irakiens, les 23 et 24 avril 2006.

Le Docteur. Jalili note que :

Beaucoup de tentatives d’assassinat ont eu comme conséquence, la mort d’autres membres des familles et des escortes. Ces victimes n’ont pas été incluses ou mentionnées par cette étude. Les tentatives d’assassinat continuent. Des menaces répétées sur la vie sont faites pour forcer des personnes à quitter l’Irak. Un nombre considérable de menaces sur la vie n est pas rapporté. La dernière semaine d’avril 2006, les médecins de Mossoul ont fait l objet d une campagne de menaces pour les pousser à quitter l’Irak. Les assassinats des universitaires irakiens sont un nouveau phénomène. Les assassinats, les enlèvements et les menaces sur la vie, pour contraindre les universitaires et les médecins à quitter l’Irak, ne suivent aucun modèle religieux ou sectaire. Le seul facteur dominant est que la majorité absolue de victimes sont ethniquement des Arabes

La présentation affirme ce qui suit :

La défense des universitaires irakiens et des médecins devrait commencer par la condamnation de la guerre qui a créé cette situation en Irak, où les assassinats sont impunis. Les puissances d occupation et leurs collaborateurs sont responsables de la protection des vies des civils irakiens et le respect du droit international. L’assassinat des universitaires et des professionnels de santé irakiens fait partie d’une tentative préméditée d’empêcher l’Irak de regagner son statut d Etat indépendant et souverain. Défendre des universitaires et des professionnels de santé irakiens n’est pas séparé de la nécessité d’être solidaire avec les irakiens et leur mouvement national d’anti-colonisation. Les Irakiens, comme toutes les personnes, ont un droit à la science et à l’éducation et les droits inaliénables de la liberté de pensée, d’_expression, de recherche et d’innovation. Le droit des familles, des professionnels et des universitaires de santé assassinés d’avoir une compensation qui doit être assurée dans tous les cas. Les délégués ayant assisté à la conférence ont réaffirmé leur engagement et leur détermination à travailler pour soulever, à tous les niveaux, la question de la destruction criminelle du professionnel et de la richesse intellectuelle de l’Irak.

En particulier, les délégations réclament :

Exiger que l’UNESCO assure la défense des intellectuels et des professionnels en Irak. Exiger que l’Office du haut commissaire pour des droits de l’homme accomplisse son devoir pour protéger les vies et les droits de l’homme des médecins et des universitaires irakiens et de tous les civils irakiens. Demander à Madrid de transmettre les principaux soucis de cette campagne aux universités espagnoles, la fédération internationale des universités Inviter les médias du monde pour comprendre que le massacre des universitaires et des professionnels de santé irakiens est un résultat de l occupation Continuer à travailler pour établir une campagne internationale de solidarité liant des universitaires irakiens dans l’exil et en Irak avec leurs pairs, aux universités dans le monde entier. Pousser les parlements nationaux et régionaux à soulever et à débattre le problème de la destruction criminelle de la classe intellectuelle et professionnelle de l’Irak. Les soussignés affirment qu’elles continueront à coopérer pour dénoncer l occupation et ses crimes innombrables et à se tenir toujours dans la solidarité avec le peuple irakien.

Source : aljazeera.com

Le blog de Mahmoud Albaroudi : Tunisia Dreams

Sources France 2

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans MOSSAD EN IRAK

Commenter cet article

Amidror 06/02/2007 00:36


MOSSAD et MKO

par: "Ardeshir", Stratégique & Expert de la Politique de la Sécurité Un des traits plus intéressants du secret et monde de plus en plus complexe du Mojahedin-e-Khalq est les liens des organisations avec plusieurs agences de l'intelligence puissantes. Le plus intéressant, sensible et finalement scandaleux de ceux-ci est le le rapport de MKO avec la communauté de l'intelligence Israélienne dans particulier le MOSSAD. L'information présentée ici est divulguée pour la première fois. L'intention est ne pas embarrasser la communauté de l'intelligence Israélienne mais mettre en valeur une question qui a des implications majeures pour politique de la sécurité Iranienne et Israélienne. L'origine Accusations concernant cravates avec les Israéliens ont été des levelled au Mojahedin auparavant. Une discussion puissante contre ces charges était le l'alliance stratégique de Mojahedin avec le régime Baathist antérieur d'Irak. Sûrement le MKO ne pourrait pas maintenir de liens avec le régime de Saddam Hussein et le service de l'intelligence Israélien en même temps, les cyniques ont équipé. Le problème avec cette discussion est qu'il est basé sur la présupposition que les Irakiens ont exercé le contrôle plein partout le les opérations globales de MKO. Ce n'était pas le cas. Bien que le l'en Iraq des activités de Mojahedin et les frontalières régions étaient sujet à Irakien complet qui examine et déblaiement, l'organisations activités ' à l'extérieur d'Irak étaient au-delà du contrôle du régime Baathist pour une grande part. C'est ne pas dire que le Mojahedin n'a pas encouragé activement ou espionné de la part du régime Baathist dans Européen, Australasian et Nord capitaux Américains. Ces activités ont eu lieu mais le Mojahedin les a entreprises sur leur propre initiative ou dans coopération avec les agents Irakiens. Il n'y avait aucune compulsion ou la contrainte implicite a impliqué dans le processus. Un autre problème avec la discussion esquissée au-dessus est qu'il présuppose le régime antérieur d'Irak lui-même n'a pas maintenu de cravates furtives avec Israël. Le régime Irakien antérieur a employé la rhétorique forte contre Israël certainement mais sa participation active dans les initiatives anti-israéliennes n'a pas étendu au-delà de parrainage d'organisations du Nationaliste Arabe en grande partie obsolète et le canaliser des récompenses financières aux familles des bombardiers du suicide Palestiniens. [1] En outre il devrait être noté que le MKO est notoirement sans scrupules dans manier ses relations externes. Un exemple éblouissant de c'est l'approche de l'organisation vers la guerre Irak récente. Le Mojahedin n'avait aucune componction pour replacer le Saddam régime Hussein avec l'armée Américaine comme son en Iraq du maître. Par conséquent l'anti-impérialiste ainsi nommé de l'organisation la vue mondiale est improbable de servir comme une barrière à coopération de l'intelligence avec les agences Israéliennes. Le recrutement Les Israéliens se sont intéressés au MKO dans en premier lieu le de bonne heure 1980’s. l'intervention de La République Islamique au Liban qui a mené à la montée du Hezbollah et le mouvement de la Résistance Islamique plus large dans ce pays a été répartie par les Israéliens comme un cauchemar de la sécurité potentiel correctement. Les Israéliens étaient aiguisés pour gagner force de levier de la sécurité croyable sur la République Islamique. Les agences de l'espion Israéliennes ont déjà maintenu des cravates avec les restes du monarchiste et les officiers SAVAK antérieurs--cependant l'utilité de ces éléments n'a pas été jugée trop hautement. Le premier contact physique entre les Mojahedin et officiers de l'intelligence Israéliens se produits en décembre 1988. Le point de la gâchette pour la réunion était une menace Israélienne croyable à bombe installations nucléaires Irakiennes. Les Israéliens avaient fait des menaces semblables auparavant et en juin 1981 les avait emportés. Par conséquent les Irakiens prenaient les menaces les plus tardives sérieusement. Le MKO était utilisé par les services de l'intelligence Irakiens comme un point de contact avec les Israéliens efficacement. La monture de la réunion était dans le lieu fréquenté rural de Kilvrough, situé dans la péninsule Gower de Galles du sud. Les Mojahedin ont été représentés par une équipe de quatre hommes de la sécurité branchez-vous de l'organisation. Ils ont rapporté à Ibrahim Zakeri, la tête antérieure d'intelligence Mojahedin, directement. L'équipe MKO a été dite par intermédiaires qu'ils étaient rencontrer mid-classifier fonctionnaires du ministère étranger Israélien mais bien sûr ils ont présumé c'était un mot du code pour MOSSAD. En fait l'équipe Israélienne soit de SHABAK ou Devant de la jambe Pariés, le comptoir-intelligence Israélien et organisation de la sécurité interne. C'étaient les atouts seuls que l'intelligence Israélienne pourrait déployer pour ces genres des opérations au Royaume-Uni à ce temps. [2] Il doit être noté cependant que l'opération était contrôlée par MOSSAD finalement. La logistique de la réunion avait été organisée sous les auspices de David Kimche qui était fonctionnaire aîné dans le Ministère Étranger Israélien alors. Kimche avait été une tête de l'adjoint antérieure de MOSSAD et il est possible que son rôle du ministère étranger dans le mid à tardif 1980’s étaient abri pour son vrai travail. Il est intéressant à note que Kimche avait joué un rôle dans la saga que plus tard a métamorphosé dans Barrière Iran. Il était Kimche qui avait recruté Yaacov Nimrodi, un Juif Iranien-israélien, pour une mission établir canaux de communication avec les Iraniens. [3] La réunion en décembre 1988 a fait tourner la menace posée aux installations nucléaires Irakiennes autour. Il n'y a pas aucune évidence que les MKO et les Israéliens ont décidé de forger un rapport à cette réunion. Néanmoins la réunion n'a jamais dû être un succès comme les Israéliens portés à travers avec leurs menaces à bombe emplacements nucléaires Irakiens. Les Mojahedin et les Israéliens étaient ne pas avoir une autre réunion pour plus de sept années. Une combinaison des facteurs a dissuadé les Israéliens de répondre à plusieurs approches du Mojahedin. Chef parmi ceux-ci était l'estimation erronée qui la Guerre du Golfe Persane de 1991 eu condamné d'avance le régime Irakien à une chute subite de bonne heure. Les Israéliens ont calculé que les Mojahedin affronteraient l'extermination à la main des Shia vindicatifs et les vainqueurs Kurdes alors. L'estimation Israélienne, bien sûr, avait sous-estimé la résilience du régime Baathist. En 1996 les Israéliens ont renversé leur place et a décidé qu'un investissement sur le Mojahedin n'aurait pas des recettes mauvaises pour résultat après tout. La deuxième réunion a eu lieu en mai 1996 dans un Mojahedin discret maison sans danger sur les limites de Manchester. La maison sans danger était sous la surveillance d'Akram Damghanian qui à ce temps, a été appuyé à la branche de la sécurité de l'organisation. La tête de sécurité MKO, Ibrahim Zakeri, était dans Manchester en de bonne heure le 1996 mai pour vérifier sa propre équipe de la sécurité officiellement. Mais le vrai but derrière le voyage exceptionnel de Zakeri à cette région d'Angleterre était rencontrer une délégation de l'intelligence Israélienne. Ce temps que le Mojahedin avait été dit dans aucuns termes incertains qu'ils allaient rencontrer MOSSAD. L'équipe Israélienne a encore compris quatre hommes. Le planificateur ce temps était Shabtai Shavit un directeur antérieur de Pari du Devant de la jambe qui a été coopté par MOSSAD plus tard autour. De façon intéressante le Shavit souffrant est encore utilisé par intelligence Israélienne dans son disinformation fait campagne contre Iran. Un website enchaînés à intelligence Israélienne récemment ont loué sa dénonciation de l'affaire de l'échange du prisonnier entre Israël et Hezbollah dans une exposition de la TÉLÉ. [4] Les fondations du lien de l'intelligence entre MOSSAD et le Mojahedin ont été rossées à cette réunion prophétique. Le rapport continue à ce jour et pour une grande part fait tourner les Israéliens qui utilisent le MKO comme un débouché du disinformation autour. Un trait intéressant d'intelligence Israélienne est que bien qu'il soit un du meilleur dans l'affaire dans habileté du commerce de l'intelligence conventionnelle, il est remarquablement peu soigné dans disinformation et guerre psychologique. L'inclination Israélienne exagérer et composer le quasi-intelligence a discrédité ses débouchés du disinformation traditionnels. D'ici la confiance sur le MKO comme une plate-forme disséminer le disinformation sur Iran soulage les Israéliens de devant compter sur ces débouchés. Le MOSSAD-MKO disinformation coup le plus grand était l'exposition ainsi nommé des Arak et réacteurs Natanz en l'été de 2002. Le disinformation a été canalisé à une MKO sécurité équipe en Europe par le MOSSAD unité de la guerre psychologique. Un des moyens les Israéliens utilisent pour transférer des gens à ce genre de l'information dans le Mojahedin à droite est à travers insertions discrètes de données de l'encrypted dans laptops et autres ordinateurs. Le pratiquement de ces versions extrême-modernes de la boîte de la lettre morte célèbre est très intriqué. Les Mojahedin utilisent leurs voyages en travers l'Europe et l'Amérique pour porter des ordinateurs. L'information est insérée dans les ordinateurs à moments opportuns. Les guides ne sont pas habituellement informés de la signification de l'insertions—unless ils sont de la branche de la sécurité de l'organisation et ont été “a mis au courant” sur leur tâche. Les Israéliens ne comptent pas sur le Mojahedin pour l'information classifiée sur Iran. La raison pour c'est simple: le Mojahedin ne peut pas délivrer ce genre de l'information. Il n'y a aussi aucune évidence que les Israéliens ont canalisé de l'argent au Mojahedin. De la perspective Mojahedin ce rapport est important comme il sert pour rehausser leur taille parmi agences de l'intelligence De l'ouest. Les MOSSAD ont fait pression de la part du MKO fortement. L'exemple le plus important de c'est la pression courante qui est appliquée sur le Pentagone pour garder le Mojahedin “vie-support” dans les terrains vague Diyala d'Irak. La conclusion Le point le plus important être fait au sujet du MOSSAD-MKO intelligence lien est qu'il est, à meilleur, une coopération tactique. Il ne peut pas y avoir aucune affinité idéologique ou objectifs à long terme communs entre Israël et un culte excentrique dont l'idéologie est un amalgame de Faux-Marxisme et théosophie Shia. Il y a l'évidence ample dans histoire de l'intelligence que les liens de la sécurité ont forgé sur la base des considérations tactiques est éphémère pas seul mais improbable non plus prouver particulièrement productif. Un autre trait intéressant de ce lien de l'intelligence est qu'il finalement cravates dans avec l'intelligence complexe grand jeu entre l'Iran et l'Israël. L'Israël a besoin quelque genre de force de levier sur Iran. Après tout la République Islamique est le garant principal de la Résistance Islamique au Liban qui discutablement constitue la menace de la sécurité fondamentale d'Israël. Donné le variables stratégique complexe à pièce de théâtre il est difficile d'envisager que le rapport tactique entre le MOSSAD et le MKO ne terminera pas dans embarras sévère pour le fondateur et catastrophe pour le dernier
les Irakiens, par exemple, Abu Nidal parrainé, une organisation qui est devenue en grande partie sans rapport des 1980’s onwards tardifs. [2] les agents SHABAK étaient en Grande-Bretagne à ce temps pour enquêter sur une infraction de la sécurité à l'ambassade Israélienne dans Londres apparemment. [3] R Payne, MOSSAD,: Israël La plupart du Service Secret, Londres 1993, p. 151. [4] DEBKAfile, 27 le 2004 janvier.Mossad-MKO, deuxième Projet, Le journal Al-Riadh a révélé ce la sécurité d'Israël et service de l'intelligence (Mossad) est derrière les explosions récentes dans quelques villes Irakiennes. Al-Riadh, citer des sources Européennes bien renseigné, a dit ce Mossad a recruté plusieurs soutient de régime antérieur pour accomplir des attaques du suicide récemment. Ces attaques sont organisées par les officiers Israéliens. Pendant ce temps, les deux côtés (Israéliens et les soutient de régime Irakien antérieur) a conclu qu'ils devraient se rebeller pour accomplir leurs objectifs. Ces sources ont ajouté: l'ampleur de l'opération qui a été conduite dans l'Eskandariah, sud de Bagdad et a demandé les vies de beaucoup de citoyens Irakiens, augmentera dans le futur, afin que l'atmosphère serait montrée comme critique et montrer cet en Iraq des élections légal n'est pas possible; cela les fournit leurs objectifs bilatéraux. C'est le deuxième plan de Mossad après l'automne de Saddam dans que Mojahedin-e Khalq sont utilisés. Dans ce plan, Mossad, en premier lieu en donnant images du satellite de Natanz à Mojahedin, a essayé d'impressionner l'IAEA. Ce plan a manqué dû à la coopération d'Iran avec l'IAEA et sa formulation suivante. Le rôle de MKO, comme les ceux qui ont de l'information indépendante d'à l'intérieur d'Iran, dans ce plan était compléter les demandes d'Israël. Mais les experts Israéliens ont reconnu un point comme le point sensible principal pour confrontation avec Iran et stimuler les USA pour attaquer l'Iran. L'Irak est où tout ont concentré sur. Il est maintenant plus sensible que jamais avant, même quand Saddam a été menacé des attaques. Mojahedin ont aussi compris que si l'Irak subit un processus démocratique et propre, ils (MKO) sera poussé hors du pays; et c'est ce qu'ils ne veulent pas à tout. Ils ont construit une ville pour ils en Iraq. Il est impossible de faire une telle chose dans toutes autres places dans le monde. Ils savent que si les grillages de leur camp sont enlevés, ils perdront plus que demi de leurs forces. Ainsi, l'esprit d'Israélien et la pensée vient les aider. Comprendre ce rapport n'est pas ce difficile. Immédiatement après l'échec de couloir Israélien dans IAEA, ils ont dit l'en Iraq de la présence d'Iran est dangereux. Maryam Rajavi, dans un message dans Londres où coopération de l'intelligence des deux côtés est coordonnée, a dit que "l'en Iraq de la présence d'Iran est vraiment dangereux"!! Maintenant, Mohammed Seyed Al-Mohaddessin, le chef du comité étranger de MKO, après un long temps de silence, est venu à la scène avec un livre qui dit pour-Saddam et opérations Al-qaeda contre en Iraq des forces des USA qui est fait par le Mossad, est exécuté par Iran! La conclusion du livre est très ridicule. Basé sur les formulations sans fondement, il claimes que l'en Iraq de la présence de MKO préviendra l'Iran d'être en Iraq actif!!! Il présente son livre au parlement Européen, pendant que l'Israël dirige le cas en fait. Il est dur de croire que les USA ne comprennent pas ce mouvement d'en Iraq Israël. Est-ce qu'ils ont vendu MKO à Israël?! Nous trouverons bientôt la réponse. Mais, il n'y a pas aucun doute que tout le monde sait que l'information a présenté par MKO est sans base. Tout le monde comprend que leurs efforts conserver l'honneur d'Israël resteront l'unrewarded.
http://www.irandidban.com/master.asp?ID=03531