Monica Lewinsky, la matahari du Mossad

Publié le par Adriana Evangelizt

Nous parlions justement ici de Monica Lewinsky et nous avons trouvé un article de mars 99 qui relate un peu l'affaire. En voilà une qui n'est pas arrivée à côté de Clinton par hasard, c'est certain et qui grâce à sa prostitution -il n'y a pas d'autres mots- est depuis devenue millionnaire. Tout ça fut complètement téléguidé par les espions qui portent le sceau étoilé sur le front. La bouffeuse du hot dog de Clinton -ah ah ah ! - raconte comme ça "innocemment" à une copine ses histoires de chipolatas avec Bill et ô surprise et miracle, elle était sous écoute mais pas sous écoute américaine, ça, il faut bien le savoir. Pour vous dire jusqu'où ils vont. Grave. Très grave pour notre monde. Le Pentagone et la Maison Blanche sont complètement infiltrés.

 

 

 

L'affaire Monica Lewinsky exploitée par le Mossad


LA NOUVELLE MATA HARI

 

 

Le Mossad aurait-il fait chanter la Maison Blanche avec des enregistrements clandestins des conversations téléphoniques érotiques de Bill Clinton et Monica Lewinsky ? Selon un ouvrage britannique intitulé "Les espions de Gidéon - l'histoire secrète du Mossad", la Maison Blanche aurait acceptŽe en Žchange du silence du Mossad de stopper une enquête du FBI pour tenter d'identifier un espion israélien dans l'entourage présidentiel. La fin de l'histoire de Monica n'est pas pour demain.

Monica a donc publié sa biographie. Quelque 70 millions de téléspectateurs ont regardé mercredi soir l'interview de Monica Lewinsky sur ABC, un "record" pour une émission d'information, selon les premières estimations de la chaîne de télévision. Mais le plus intéressant c’est que cette affaire, se transforme en affaire d’espionnage.

 
Le Mossad aurait fait chanter la Maison Blanche avec des enregistrements clandestins des conversations téléphoniques érotiques de Bill Clinton et Monica Lewinsky, selon un livre à paraître, cité par le New York Post. Selon cet ouvrage britannique intitulé "Les espions de Gidéon - l'histoire secrète du Mossad", la Maison Blanche aurait accepté en échange du silence du Mossad de stopper une enquête du FBI pour tenter d'identifier un espion israélien
dans l'entourage présidentiel. La Maison Blanche a formellement démenti mercredi ces allégations. "Ce sont des absurdités et de la fiction", a déclaré son porte-parole adjoint Barry Toiv. "Les libraires devraient mettre ce bouquin dans leurs rayons de livres de fiction", a-t-il ajouté.


Fiction


Le New York Post rappelle que dans ses dépositions dans l'enquête du procureur indépendant Kenneth Starr, Monica Lewinsky avait affirmé que Bill Clinton lui avait dit que les deux lignes téléphoniques de l'appartement de la jeune femme, dans l'immeuble du Watergate à Washington, avaient été placées sur écoutes par une ambassade étrangère. Il lui aurait également conseillé si jamais elle était interrogée sur leurs conversations téléphoniques, de dire qu'il s'agissait de plaisanteries, afin de rendre les auteurs de ces écoutes clandestines ridicules.


En attendant, Monica a fait craquer l’audimat. Elle a mieux fait que que l'interview de Michael Jackson, qui en février 1993 avait rassemblé 62 millions de téléspectateurs sur ABC. En juin 1995, 60 millions de téléspectateurs avaient également regardé une interview de Michael Jackson et son épouse d'alors, Lisa Marie Presley, toujours sur ABC. C'est cependant, moins
que le verdict du procès d'O.J. Simpson en octobre 1995, que quelque 150 millions de personnes avaient regardé en direct.

Sources Tunis Hebdo

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans MOSSAD AUX USA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article